Le solfège !

Mis à jour : 25 déc. 2019

Il a mauvaise réputation. C’est la hantise de tous les musiciens en herbe, et la fierté de ceux qui le connaissent. Mais pourquoi le solfège nous préoccupe t’il autant ? Voici quelques éléments de réponse.


1/ Qu’est-ce que le solfège ?

Le solfège est l’apprentissage du langage musical et de tous les signes qu’il utilise. Lorsque l’Homme a pu écrire la musique, il a enfin pu transmettre précisément ses œuvres aux générations suivantes.


2/ Le solfège, indispensable ?

Le solfège nécessite un travail qui peut se révéler rébarbatif. Pourquoi l’apprendre, alors que nous avons tous un proche qui se débrouille sans solfège ?… Non, le solfège n’est pas indispensable pour jouer de la musique. Mais sa maîtrise, même succincte, apporte une aisance et une compréhension supérieures. Elle permet de déchiffrer les partitions, car jouer à l’oreille n’est plus possible lorsque les choses se compliquent vraiment…



3/ Les différentes façons d’aborder le solfège.

- La méthode « conservatoire » ou « école de musique » consiste le plus souvent à étudier le solfège avant de jouer d’un instrument. Cela revient à apprendre à lire et à écrire avant d’apprendre à parler. Beaucoup d’enfants se découragent dès ce moment-là, et ne veulent plus entendre parler d’apprendre un instrument, même devenus adultes.

- La méthode « zéro solfège » qui fonctionne pour des génies (musiques traditionnelles notamment) mais qui trouve vite ses limites. Il est en effet dans ce cas impossible de déchiffrer, ou même d’écrire ses propres œuvres.

- La méthode « solfège utile » que je pratique.

Avec ma méthode,Le Piano Sans Complexes, chaque nouveau cours permet d’apprendre un peu plus de solfège, parce que le morceau appris est à chaque fois un peu plus complet.

Cette approche est pour moi la plus agréable et efficace. Elle est largement suffisante pour lire la musique jusqu’à un niveau très respectable.

En résumé :

- Trop de solfège peut rapidement dégoûter de l’apprentissage de la musique.

- Pas de solfège du tout finit (à part pour quelques surdoués) par montrer ses limites.

- Le solfège appris en parallèle du jeu de l’instrument, est pour moi, la plus efficace et la plus ludique des solutions.

40 vues
  • Facebook Clean Grey
  • Twitter
  • LinkedIn Clean Grey

© 2013-2020. SAS Mes Cours De Piano